Gestion des déchets : comment devenir un citoyen responsable

Être un citoyen responsable, c’est commencé depuis son foyer, le respect de l’environnement et d’adopter, à la source, les gestes y afférents. Pour être un vrai éco-responsable dans ce cas, il existe des gestes et des comportements à adopter au quotidien, pour limiter la production de déchets, mais également, pour bien les gérer et assurer leur recyclage.

Comment limiter la production de déchet ?

Quelques points sont à adopter au sein de son foyer, pour réduire la production de déchets. En effet, qui dit réduire les déchets, dit aussi, limiter les impacts des composants polluants sur l’environnement. Premièrement, chaque ménage produit des déchets organiques. Ces derniers ne doivent plus être jetés, mais être recyclés à la maison même. On peut en faire du compost ou du lombricompost à réutiliser pour le jardinage et la culture maraichère. Concernant les sacs, les cabas sont mieux que les contenants en plastique. Ces derniers qui sont jetables, mais peuvent aussi prendre des centaines d’années à se dégrader. Il est également conseillé de boire dans un verre, l’eau du robinet, au lieu d’en acheter dans des bouteilles en plastique. Sinon, optez pour une eau minérale dans une bouteille en verre. Ici aussi, le but c’est de limiter les déchets en plastique et l’exploitation de cette matière toxique. Par ailleurs, si vous faites du shopping, mieux vaut choisir de limiter la fréquence d’achats et de prendre des produits en gros ou en vrac. Cela permet d’éviter l’utilisation de trop d’emballages qui augmentera le volume de vos déchets. On conseille également de ne choisir que les produits qui peuvent être réutilisés et recyclés. Ceux qui sont jetables sont à bannir. Pour ceux que vous avez vraiment envie de jeter, essayez de les réparer ou de les donner au lieu d’en faire des déchets. Cet acte vous évitera de produire des ordures en trop, mais aussi, de réduire la consommation en freinant l’achat d’une autre personne. Par la suite, faites attention à la gestion des produits toxiques et composés d’ingrédients dangereux. Il peut s’agir de la batterie défectueuse de votre smartphone, de piles, de produits cosmétiques, de médicaments, etc. Il est mieux de les donner à des professionnels qui se chargeront de les détruire ou de les recycler. Et enfin, limitez l’utilisation du papier en dématérialisant vos dossiers.

Quelques informations à connaitre sur vos déchets

Dans la bonne gestion des déchets ménagers, on ne peut dire qu’on est responsable si on n’a pas quelques informations de base sur les ordures qu’on produit. Sachez dans ce cas, que pour une famille composée de 4 membres, la production annuelle de déchets est aux environs de 1 500 kg, si elle n’est pas encore éco-responsable. Dans ce cas, les déchets se répartissent comme suit. 1/3 du déchet est généralement, constitué d’ordures biodégradables. Ce sont ceux qu’on appelle aussi, les déchets putrescibles et qui peuvent être recyclés en compost. Ils ne nuisent pas à l’environnement s’ils sont bien triés et traités. Ensuite, on a 1/3 d’emballages qui peuvent être en carton, en métal et autres. Ces derniers peuvent aussi être recyclés. Et enfin, on a les divers dont quelques plastiques, et des composants toxiques. On mettra également, dans ces restes, les déchets spécifiques comme les os, les agrumes ainsi que les ordures à base de farine. Ces derniers ne peuvent pas se dégrader rapidement, et ne sont pas compris dans la liste des déchets biodégradables. Les restes de viande sont également à enlever de la première liste étant donné qu’elles se décomposent très rapidement et peuvent dégager des odeurs nauséabondes, si on ne les recycle pas très vite, en compost par exemple. Si on respecte les gestes éco-responsables cités un peu plus haut, cette répartition de la qualité des déchets restera la même, mais on peut réduire considérablement, la quantité et le volume produit par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *